Place au Smart Phygital : un retail agile et global !

Les retailers sont des experts des évolutions organiques. Face aux mutations de la société, ils s’adaptent tels des caméléons : brick and mortar, m-commerce, s-commerce etc. Aujourd’hui les consommateurs en veulent plus : un retour à l’essentiel, un back-to-basic. Coup de projecteur sur un commerce qui se veut aujourd'hui agile et global.

Smart, LE nouvel adjectif...

... pour décrire les consommateurs. Grâce aux nouvelles technologies, ceux-ci deviennent des pros de l’optimisation pour avoir tout au meilleur prix avec une livraison personnalisée. Ces possibilités élèvent le niveau d’attente des clients qui ne veulent plus attendre ou recevoir des messages groupés, standardisés. Les retailers ont compris qu’ils ont une carte à jouer offerte par l’intelligence artificielle et les innovations numériques. L’objectif : améliorer l’expérience client en anticipant au maximum les besoins des consommateurs à travers ses données et ses habitudes.

Également, les consommateurs ont de nouvelles revendications quant aux valeurs de l’entreprise. Nous pouvons désormais parler de démarche d’achat et non plus d’acte d’achat. Aujourd’hui, le sens et la valeur sont aussi important que le produit. Les marques doivent prendre ce virage humain et redonner du sens à leurs produits ou services.

Et c'est dans cette logique que le magasin prend tout son sens et toute son ampleur dans cette révolution numérique ! Celui-ci fait une cure de jeunesse et revient à l’essentiel : le sensoriel et l’expérience. L’équipement devient la clé de voûte de ce phénomène : pas de mobilier adapté, pas d’expérience. L’agencement est mort, vive la scénographie ! La boutique est un lieu de rencontre, où l’on ne vient pas pour consommer mais pour découvrir, se ressourcer et partager.
Le retail s’affranchit de tout le superflus pour ne retenir que l’essentiel : l’expérience, la personnalisation, l’humain, le sens. Bienvenue dans l’ère du Smart Phygital !

Monoprix a tout compris

Depuis deux ans, Monoprix multiplie les partenariats avec les start ups et les annonces sur la refonte de son système et de ses magasins. Après la mise en place de Monop Easy dans trois magasins parisiens pour combattre l’attente en caisse, l’enseigne cherche à éradiquer la traditionnelle liste de courses grâce à Google Home et une application dédiée. La promesse : anticiper les besoins des clients et se rendre indispensable.

Dans cette même logique, et pour combattre le frein de la livraison, Monoprix a lancé un partenariat avec Amazone Prime : désormais les produits de la marque sont disponibles en 1h pour les abonnés. La livraison, véritable nerf de la guerre, est d’ailleurs la star de la dernière campagne de Monoprix.